Espace Nature Eco-Citoyen

Actualités
Espace Nature Eco-Citoyen
Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme...

Ou comment valoriser et retraiter ses déchets de façon ludique, éducative et responsable sans pour autant avoir beaucoup de place.
Venez visiter sur demande l'espace poulailler/compost à Mons en Baroeul (59 Nord) à l'adresse du cabinet de naturopathie.

Avoir la poule attitude :

A l'heure où l'on revient aux valeurs essentielles avoir quelques poules chez soi est écologique : une partie des restes de notre cuisine est recyclée de plus, vous avez des oeufs au goût incomparable.
Rigolotes, généreuses en oeufs, ces gratteuses invétérées vous donneront aussi un coup de main au jardin en traquant limaces, larves et moucherons....
Alors, pourquoi ne pas démarrer un mini poulailler avec entre 2 et 4 poules selon les familles et les besoins en oeufs.

Justement ce matin, en faisant mon marché à Saveurs et Saisons, j'ai rencontré le président de l'association prêt du sol, et je lui ai parlé de mon idée, il me recommande le livre de "je veux des poules" de Patricia Beucher. Lien d'achat : Amazon

je veux des poules

Cela fait maintenant plus de 5 ans que j'ai mes poulettes. Je commence à être experte en élevage et en gestion des ennuis courants avec les volailles.
N'hésitez donc pas à me demander des conseils par téléphone si besoin.

Quant au compost, c'est une tout autre affaire. Maintenant je sais super bien l'équilibrer et il fonctionne super bien. Cela serait un comble d'acheter de la terre alors qu'en 1 an on en refait pour enrichir la sienne avec ses propres déchets.
Par contre, j'ai changé ma façon de faire, adieu le super composteur qui coûte cher. Eh oui, l'écologie est malheureusement devenue un marché juteux?

Pourquoi acheter un composteur ?

En plus, certains sont en plastique (écologique n'est-ce pas ?). Certains vous diront, oui mais c'est du plastique recyclé, mais ils se gardent bien de vous dire où a été fabriqué le composteur (dans des pays lointains où il faut polluer pour le transport).
En plus tous ces composteurs ne sont pas pratiques, le seul atout positif, ils cachent les déchets (eh oui, il ne faut rien montrer). Bon rassurez-vous, je ne vais pas vous proposer un compost à ciel ouvert comme dans le temps. Mais c'était une bonne façon de faire.
Dans les composteurs vendus, 1er problème : pour mélanger, il faut mélanger et aérer de temps en temps pour que la transformation se fasse. Oui mais avec les composteurs haut, pas facile de mélanger. Cela se tasse et le mélange ne peut se faire correctement.
2ème problème, le vider. Avec le temps et la transformation, la bonne terre qui se prépare et est en dessous se tasse (eh oui on met du poids sur le dessus et on a du mal de mélanger).
La terre devient irrécupérable à moins de vider le composteur et tout ce qui est au-dessus, c’est-à-dire le compost qui n’est pas mur ! Et je ne vous parle pas de l'aisance la manoeuvre.
Le plus simple est donc de faire un ou plusieurs petits bacs peu haut et larges et de trier en fonction de l'évolution.

Pour réaliser un composteur prenez 4 petites palettes pour délimiter votre composteur, elles sont facile à bouger pour enlever ou récupérer votre compost. Cela ne coûte pas cher et on fait de la récupération. Si vous ne souhaitez pas que l'on voit par-dessus, faites un couvercle avec des lames de bois soit récupérées d'une palette, soit des lames de coffrage, faites un cadre avec 4 liteaux, visser vos planches espacées de 2 à 3 cm afin que la pluie puisse passer et que le compost respire et le tour est joué 

espace-nature-eco-citoyen

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis.

Donner votre avis

Security Image
* Informations obligatoires