Energie du Rein : conseils

Bien-être Anne POLLART

En médecine traditionnelle chinoise, l'énergie du rein est considérée comme l'une des énergies les plus importantes pour la santé globale du corps. Ils sont considérés comme la « racine de la vie.  Les reins stockent l'énergie vitale, appelée "Jing", qui est essentielle pour la croissance, le développement, le renouvellement et le fonctionnement de l'organisme. Selon la médecine chinoise, les reins contrôlent également la croissance des cheveux, la santé des os, la fonction cérébrale et la reproduction.

Les reins sont plus particulièrement liés à certains organes : vessie, voies urinaires, système génital, bas du dos, moelle épinière, genoux, os, dents, oreilles et cheveux. Des problèmes touchant ces organes font toujours penser à un déséquilibre de l'énergie des reins.
Incontinence, acouphènes, bouffées de chaleur de la ménopause, angoisse et même les cernes, ont des origines totalement différentes quand on regarde uniquement les symptômes, pourtant en énergétique chinoise, l’énergie du rein est à l’origine de tous ces maux.

Les aliments à favoriser

Les médecins chinois considèrent souvent que le goût d'un aliment donne une indication relative à son pouvoir guérissant. Selon la tradition, les reins ont une affinité particulière avec le salé. Le fait que l'eau et le sel s'apprécient concorde avec le rôle de « responsable de l'eau » des reins.

Cependant, la combinaison sel eau doit être bien dosée, car des doses trop faibles ou trop élevées en sel peuvent endommager les reins. Il est conseillé une consommation quotidienne de sel à une cuillère à thé par jour MAXI (OMS : maxi 5 grammes par jour, 2 grammes chez l’enfant). La quantité plus faible de sel permet de faire baisser le volume d'eau des vaisseaux sanguins et soulage ainsi le cœur, la circulation et les reins.

En plus de l'eau (1litre ½ à 2 litres par jour pour certains) et du sel, l'énergie du rein peut être soutenue par la consommation de certains aliments :

Soja,
Porc,
Canard,
Haricots secs,
Les légumineuses : Lentilles, pois cassés, pois chiche, haricots rouges, azukin haricots noir
Châtaignes,
Fruits à coques et secs,
Les aliments noirs/foncés  comme les graines de sésame noir, les champignons noirs, les algues noires, le riz noir, haricots noirs
Huîtres,
Fruits de mer,
Riz, quinoa, millet,  complets,
Légumes racines (carotte, pomme de terre, navets, etc.)
Pomme,
Poire,
Algues,
Cresson de fontaine et légumes feuilles vert foncé,
Cynorhodon (sauf tempérament acides),
Cannelle,
Curcuma,
Gingembre.

Les aliments à éviter

Il est conseillé d'éviter les aliments qui peuvent affaiblir l'énergie des reins. Les aliments froids et crus, comme les glaces, les salades et les smoothies, sont considérés comme trop yin et peuvent affaiblir les reins. De même, les aliments riches en sel (voir plus haut), en caféine et en sucre raffiné doivent être consommés très modérément car ils perturbent l'équilibre énergétique des reins. Boire l’eau à température ambiante ou chaude l’hiver.

L'importance du sommeil

La façon de concevoir sa nuit est également importante pour les reins en médecine chinoise. Il s'agit donc de combattre les ennemis du sommeil profond, notamment les films d'action et la musique à volume élevé, les discussions enflammées, les pensées inquiètes et les repas lourds qui déstabilisent l'énergie du rein. Dormir dans une pièce sombre et calme, protégée des bruits, du bruit de la circulation et des sources de lumière comme les lampadaires ou les publicités illuminées.

La température

La chaleur est également une bonne amie des reins. Les personnes qui habitent dans des régions froides et qui plus est humides doivent choyer leur rein plus que les autres. Les reins apprécient la chaleur sous différentes formes, que ce soient les agréables grosses chaussettes et bottes hivernales, les thermos, les bouillottes et les petits sacs de noyaux de cerises, ou bien des couches ou compresses chaudes dans le bas du dos. Une confortable couette ou une fourrure d'agneau ont également un effet positif sur les reins lorsque vous vous allongez dessus durant les froides nuits hivernales. Tout comme un bonnet qui permet de conserver la chaleur dans le corps durant les journées froides. Ma grand-mère chauffait mon lit avant le coucher avec une « brique » qu’elle avait mis à chauffer dans le four du poêle. Je me souviens de ce côté super agréable au coucher. Chauffer son lit avec une couverture chauffante avant le coucher remplace la brique plus compliquée à mettre en œuvre aujourd’hui.

Stress, fatigue, surmenage, émotions, sports intenses

En plus de l'alimentation, d'autres aspects de la vie quotidienne peuvent également influencer l'énergie des reins. Le stress, la fatigue, le surmenage et le manque de sommeil, la compétitivité, les sports de compétition, une pratique sportive fatigante épuisent prématurément l'énergie rénale, affaiblissent les reins et entraînent des déséquilibres énergétiques. En Orient comme en Occident, des activités constituant des alternatives au sport de compétition et ayant un effet positif sur les reins se sont développées. Des techniques de relaxation, comme le tai-chi, le qi gong, la méditation, la natation relaxante,  renforcent leur énergie.

Le Qi gong comprend même des exercices spécifiques pour l'énergie rénale, à pratiquer quotidiennement en hiver (la saison des reins).

Les activités passives sous forme d'un massage peuvent également tonifier les reins : bien se réchauffer les mains en les frottant puis masser la zone des lombes. Ce faisant, il faut se concentrer sur la région des reins, conformément au vieil adage : l'énergie apparaît là où l'attention se porte.

Enfin, à savoir aussi : l'énergie des Reins, de type yang, puise dans le yin des Reins et assure les fonctions mécaniques de la sexualité*, c'est-à-dire l'érection chez l'homme. Chez la femme, l'énergie yang des Reins sera celle qui soutiendra le désir sexuel.

En conclusion

L'énergie des reins en médecine traditionnelle chinoise joue un rôle crucial dans la santé globale du corps. En prêtant attention à son alimentation, en évitant les facteurs de stress et en pratiquant des techniques de relaxation, on peut en prendre soin. Dans l’énergétique chinoise, l’énergie des reins est comme une lampe à huile dont on hérite à la naissance (certaines sont plus pleines que d'autres en fonction du terrain familial) que l’on ne peut remplir mais qu’entretenir, en prendre soin est donc essentiel. Le naturopathe peut aussi conseiller des plantes qui vont vous aider à prendre soin de l'énergie de cet organe quand le besoin s'en fait sentir.

 

*Dans cet article à la fin, il y a une huile essentielle qui est préconisée, notamment la cannelle de chine, la préconisation de l’Utilisation est de diluer 2 gouttes de l’huile essentielle de votre choix dans ½ cuil. à café de l’huile végétale ou une noisette de gel d’aloe vera avant application.
Attention : cette huile essentielle est dermocaustique. Vous pourriez l’utiliser en massage local du bas du ventre mais bien plus diluée : 1 goutte maxi dans 10 ml d’huile végétale (pas de gel d'aloe vera avec elle).
energie-du-rein-conseils

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis.

Donner votre avis

Security Image
* Informations obligatoires