La Phytothérapie

Naturopathie
bannierephyto

Qu'est ce que la Phytothérapie ?
La connaissance et l'utilisation des propriétés thérapeutiques des plantes est nommée la phytothérapie.
On les utilise en infusions, décoctions, lotions, dans des bains, macérées dans de l'huile, dans l'alcool, dans des macérats glycérinés, dans des crèmes, en gélules...en fonction de l'effet recherché et selon la personne (enfant, femme, homme, personne âgée...).

Les présentations sont différentes selon l'utilisation (pour la peau ou pour un rhume l'utilisation ne sera pas la même) et l'utilisateur (enfant, personne adulte, personne âgée...).

Un grand nombre de médicaments modernes sont composés en partie d'extraits de plantes. Le pavot, en particulier, entre dans la composition de très nombreux remèdes. L'usage de la phytothérapie peut se révéler très dangereux pour qui n'a pas les connaissances nécessaires en matière d'utilisation. De nombreuses plantes paraissant anodines n'en sont pas moins toxiques et il arrive aussi qu'une partie seulement de la plante présente un danger.

Aujourd'hui, son efficacité est prouvée, et son utilisation est en pleine croissance. Actuellement la phytothérapie est toujours vue comme un remède surtout utilisé par les grand-mères ou les hippies.

Cette vision tient au fait que l'utilisation des plantes a été relancée dans les années 70 : les effets indésirables des médicaments était montrés du doigts et le " retour à la terre " était à la mode. Pourtant les bienfaits de la phytothérapie sont réels et utiles pour de très nombreux maux.

Quelques plantes médicinales qui ont révolutionné la médecine

Dans une situation d'intérêt croissant pour les plantes médicinales certaines d'entres elles ont véritablement révolutionné la médecine en apportant des molécules très efficaces et n'ont pas seulement amené des solutions à des maux bénins. Tour d'horizon de quelques plantes clés de l'histoire de la médecine et de la période actuelle.

L'aspirine ou la plus grande "succes story" :

L'acide acétylsalicylique, la molécule du plus célèbre des médicaments : l'aspirine, a été synthétisée grâce à des principes actifs contenus dans le saule et/ou la reine des prés. Ces plantes, encore utilisées de nos jours contre divers maux douloureux comme les rhumatismes, contiennent des dérivés salicylés. Après des techniques d'extraction et une acétylation la molécule de l'aspirine a pu être obtenue.
Ces plantes sont donc à la base du plus gros succès médical pour un laboratoire pharmaceutique (Bayer®) soit la création d'une molécule capable d'agir contre la douleur, la fièvre et l'inflammation. A faible dosage l'acide acétylsalicilique peut également agir pour fluidifier le sang et limiter des maladies cardio-vasculaires (infarctus,...).

L'aspirine aurait même des vertus contre certaines formes de cancer. Un succès extraordinaire issu de plantes médicinales !

Le pavot, source de médicaments :

Le pavot est une plante qui contient de nombreux alcaloïdes. Ces groupes de substances azotées (contenant une molécule N) sont à la base de très nombreuses molécules agissant en général sur le système nerveux. Certaines sont malheureusement illégales et très dangereuses (héroïne) mais d'autres offrent des solutions extraordinaires dans la lutte contre la douleur, c'est le cas de la morphine. Cette molécule est isolée de la plante de pavot. On peut également extraire de cette plante la codéine, une molécule centrale et très efficace contre la toux sèche et lors de douleurs (en effet cette molécule se transforme chez la plupart des personnes à raison de 10% en morphine).

L'artémisinine : la nouvelle molécule miracle contre le paludisme:

Plus récemment , une molécule défraie la chronique : l'artémisinine. Cette substance est extraite d'une plante poussant en Chine l'Artemisia annua L.
Cette molécule s'avère très efficace, en association avec d'autres traitements, pour lutter contre la malaria (provoquant des millions de morts par année).
L' Artemisia annua est une plante chinoise qui a depuis quelques années déjà dépassé le monde de la médecine traditionnelle chinoise pour venir alimenter le pipeline des laboratoires pharmaceutiques occidentaux avec succès.

Cette molécule illustre bien l'incroyable potentiel des plantes médicinales encore aujourd'hui pour lutter contre des maladies (graves), alors que les laboratoires investissent massivement dans des techniques de screening de molécules (technique combinant chimie et informatique) pour développer un nombre astronomique de molécules et les matcher avec la cible biologique, la phytothérapie offre une alternative étonnante. Cela explique le grand intérêt à la fois géostratégique mais aussi, comme on le voit, de potentiel phytothérapeutique sur ce nouvel "or vert" de la Chine et sa capitale économique Shangai !